Banque

Banque

Tout savoir sur les produits bancaires

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 3.80 (5 Votes)

1 Définition

Un crédit amortissable est un crédit dont le capital est "amorti" dans le temps. L'emprunteur rembourse une partie du capital à chaque échéance (mensuelle, trimestrielle) ainsi qu'une part d'intérêts. 

Le principe du crédit amortissable est simple : au début de l'emprunt les intérêts remboursés sont plus importants que le capital. Le montant des intérêts à rembourser diminue alors que le montant du capital remboursé augmente chaque année.

Crédit amortissable

2 Le taux d'intérêt

Le taux d'intérêt est le pourcentage auquel la banque va se rémunérer sur le montant total du capital.

Il est variable selon les banques et s'entend hors assurance emprunteur. Il s'applique sur le capital restant dû c'est à dire le capital restant à rembourser dans le cas d'un prêt amortissable. Les premières années du prêt, l'emprunteur rembourse presque exclusivement des intérêts à la banque. Plus les années avancent et plus l'emprunteur rembourse le capital. 

 

3 Types de crédits amortissables

Un crédit amortissable peut être de deux natures :

  • A taux fixe.
  • A taux variable ou révisable.

Le prêt amortissable à taux fixe signifie que le taux d'intérêt sera toujours dans le temps c'est à dire qu'il sera invariable du début à la fin du prêt. Ce taux est proposé par la banque à l'emprunteur lors de la demande de prêt, si celui-ci l'accepte, il sera le taux unique et invariable du prêt pendant toute sa durée. Pour avoir une idée des taux pratiqués aujourd'hui sur les prêts immobiliers, rendez vous sur notre page consacrée aux taux d'intérêts. 

Le prêt amortissable à taux variable signifie que le taux d'intérêt sera calculé sur la base d'un taux fixe auquel s'additionnera un taux variable. La part variable sera en principe un indice de référence qui sera révisé chaque année à date anniversaire. 

Bon à savoir ! Il est possible de cumuler prêt amortissable à taux fixe et variable dans le même emprunt. 

4  Comparaison taux fixe et taux variable

Lorsqu'un emprunteur demande un prêt à sa banque, il a le choix entre un prêt à taux variable ou un prêt à taux fixe. Le choix du type de prêt doit se faire en fonction du contexte de marché et/ou en fonction de la durée du prêt :

  • Si les taux d'intérêts sont dans une période de baisse, l'emprunteur a tout intérêt à contracter un prêt à taux variable. Chaque année, le taux s'ajustera à la baisse et le montant des intérêts à payer en sera réduit. Les mensualités du prêt s'en trouveront diminuées par rapport à l'année précédente. 
  • Si les taux d'intérêts sont dans une période de hausse, l'emprunteur aura plus intérêt à fixer le taux et à contracter un prêt à taux fixe pour ne pas voir ses intérêts augmenter. 
  • De manière générale, plus l'emprunt est long est plus l'emprunteur a intérêt à contracter un prêt à taux fixe afin de figer son taux et ainsi de minimiser le risque de voir ses intérêts augmenter. 

Un peu d'histoire

Au début des années 1980, l'inflation augmentait de plus de 10% par an. Les taux d'intérêts étant directement impactés par l'inflation, les particuliers qui avaient contracté des emprunts amortissables à taux variables virent alors leurs échéances de prêt ne rembourser que les intérêts pendant plusieurs années. 

Contracter un prêt à taux fixe n'aurait pas été plus avantageux pour un particulier car les taux ont légèrement augmenté jusqu'en 1984 pour ensuite diminuer fortement jusqu'à atteindre 3,4% en 1990. 

Aujourd'hui, les taux d'intérêts ne varient plus de 10% par an car l'inflation est contrôlée et maîtrisée par la Banque Centrale Européenne avec un objectif de 2% annuels mais aussi grâce à la stabilité de l'Euro. Dans un contexte de taux incertain , chaque emprunteur doit bien négocier auprès de sa banque la clause de révision du prêt mais aussi la clause de rachat du prêt ainsi que les pénalités qui s'y rattachent afin de pouvoir renégocier les conditions du prêt si nécessaire. 

4 Mensualités

Les échéances de remboursement peuvent être mensuelles, trimestrielles ou annuelles. Aujourd'hui, la quasi totatité des emprunts immobilier ont des échéances mensuelles:

  • Dans le cas d'un prêt amortissable à taux fixe, les mensualités sont fixes c'est à dire qu'elles ne varient jamais du début jusqu'au terme du crédit.
  • Dans le cas d'un prêt amortissable à taux variable, les mensualités peuvent varier ou si elles sont fixes, c'est la durée du prêt qui varie dans ce cas pour s'ajuster aux nouvelles conditions de taux. 

_________________________________________________

Pour en savoir plus :

________________________________________________________

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés. 

 

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements