Fiscalité

Fiscalité

C'est si complexe !

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

L'impôt sur le revenu est un impôt que paient environ 50% des contribuables chaque année. Beaucoup souhaitent réduire leur facture fiscale.

Voici un guide qui permet d'en savoir plus sur les réductions et les crédits d'impôts possibles.

1Réduire son assiette fiscale

De manière générale, il existe deux stratégies pour diminuer son impôt :

  1. diminuer son assiette fiscale c'est à dire réduire le revenu net imposable.
  2. réduire son impôt en investissant dans des produits de défiscalisation.

La diminution de l'assiette fiscale est naturellement la première option à prendre pour réduire son imposition. Il existe plusieurs manières de réduire son assiette fiscale, voici les deux voies les plus utilisées.

Investir dans une retraite par capitalisation

L'investissement dans des produits de retraite permettent diminuer le revenu net imposable des sommes investies. Les produits tels que le PERP ou le Madelin pour les travailleurs non salariés permettent d'atteindre cet objectif.

Déficit foncier reportable sur le revenu global

Lorsque vous détenez de l'immobilier donnant lieu à des revenus fonciers, vous pouvez générer du déficit foncier imputable sur le revenu global.

2Investir dans les PME

L'investissement au capital de PME dans le cadre d'une augmentation de capital permet de réduire l'impôt sur le revenu. L'avantage de l'investissement en direct est multiple : le souscripteur sait exactement ou il investit son argent, les frais de gestion sont réduits.

Investissement en direct

Ce type d'investissement présente néanmoins des désavantages : le souscripteur ne diversifie pas son investissement, en tant qu'actionnaire, il a des responsabilités comme par exemple de participer aux assemblées générales des actionnaires.

Le mandat de gestion

L'investissement dans les PME peut aussi être fait via un mandat de gestion.

Dans ce cas, une société de gestion va sélectionner pour vous une ou plusieurs sociétés dans lesquelles vous investirez.

Le gros avantage du mandat réside dans la délégation de votre investissement à un professionnel moyennant le paiement de frais de gestion souvent élevés.

Pour en savoir plus sur l'investissement en direct dans les PME :

3Investir dans les FIP/FCPI

L'investissement dans les FIP (Fonds d'Investissement de Proximité) ou dans les FCPI (Fonds Communs de Placements dans l'Innovation) est une alternative à l'investissement dans en direct dans le PME.

Les FIP/FCPI sont gérés par des sociétés de gestion et permettent à l'investisseur de mutualiser son investissement et ses risques avec d'autres.

La contrepartie est évidemment que la société de gestion prélève des frais de gestion.

Pour en savoir plus sur les FIP/FCPI :

4Investir dans les SOFICA

Investir dans une SOFICA permet de défiscaliser de manière importante son impôt. Il s'agit avant tout d'un investissement de conviction puisque les SOFICA investissent dans un et un seul secteur : celui de l'industrie cinématographique. Le souscripteur d'une SOFICA devient en quelque sorte le producteur d'un ou plusieurs films.

C'est l'une des niches les plus importantes à ce jour. L'offre en SOFICA est cependant très restreinte et peut d'investisseurs sont servis.

Pour en savoir plus sur les SOFICA :

5Investir dans l'immobilier : malraux, scellier, monuments historiques...

Investir dans la pierre est une solution que beaucoup de contribuables choisissent pour réduire leur impôt. Cependant, attention ! Devenir propriétaire d'un bien immobilier n'est pas annodin et implique des risques et des obligations.

Parmis les solutions à envisager :

  • Le dispositif Malraux permet à l'investisseur d'acheter des "belles pierres". Le principe est simple : un immeuble situé dans des zones spécifiques est rénové puis loué. La réduction fiscale porte sur le montant des travaux.
  • Le dispositif Scellier : c'es un dispositif en "fin de vie" qui devrait être remplacé en 2013 par un nouveau. Le Scellier avait été mis en place afin de favoriser le développement d'immeubles BBC.
  • Les monuments historiques : ce dispositif est généralement réservé aux gros contribuables. En contrepartie de la rénovation d'un monument historique, ceux-ci peuvent réduire leur impôt.

Pour en savoir plus sur ces dispositifs :

6Investir dans la pierre papier : SCPI fiscales

Les SCPI fiscales sont une alternative à l'investissement en direct dans un bien immobilier. Elles permettent de diversifier son investissement en mutualisant celui-ci. En revanche, cette mutualisation a un coût (frais de gestion élevés, frais d'entrée) et la durée de détention de la SCPI est d'environ 15 ans. En outre, il n'existe pas de marché secondaire des SCPI Fiscales. 

Pour en savoir plus sur les SCPI Fiscales :

© Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés. Attention, les éléments de cet article sont donnés à titre indicatif. Dans tous les cas, il revient à chacun de se faire conseiller par un spécialiste afin de réduire son imposition.

 

Publicité

pub

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements