Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Aujourd'hui le grand public peut facilement investir sur les marchés actions et sur les OPCVM (FCP, SICAV...) plus communéments appelés fonds ou UC (Unités de comptes) en assurance vie.
Les épargnants peuvent aussi investir sur les marché des changes en achetant ou vendant une devise. Il peuvent également investir dans certains produits dérivés risqués : ETF, Warrants, CDS...

Le seul marché n'étant pas communément et facilement accessible aux épargnants est le marché obligataire ou marché de la dette.

Qu'est ce que le marché obligataire ?

Le marché obligataire est le marché de la dette. Lorsqu'un organisme (Etat, entreprise, institution...) emprunte, c'est le plus souvent via l'émission d'un emprunt obligataire.  Une obligation est l'instrument financier qui représente cet emprunt.

En période de crise, les entreprises peinent à trouver des financements auprès des banques, compte tenu des difficultés que ces dernières rencontrent actuellement, elles sont d'autant plus frileuses à prêter à des entreprises qui présentent des risques.

Plusieurs acteurs de la place ont eut l'idée d'étendre le marché obligataire au grand public, étendant ainsi le champs des sources de financement, notamment aux entreprises.

250x250

Initiative de place

La place de Paris souhaite donc "développer des instruments d'émissions obligataires grand public pour, à la fois, offrir des instruments moins volatils au grand public et élargir la palette de financements des entreprises."

Des débats vont être menés au sein d'un collège de professionnels avec les sujets suivants :

  • transformer les PEA en plans d'épargne active auxquels les obligations seraient éligibles ;
  • faire simple en ne visant dans un premier temps que des obligations non structurées de montant modéré ;
  • favoriser l'achat par le grand public d'obligations, via des émissions ciblées ;
  • promouvoir des tranches réservées aux salariés des entreprises émettrices.

A ce jour, aucun calendrier n'a été fixé mais gageons que cette initiative trouvera de l'écho au sein des entreprises et des investisseurs.

Marianne IIZUKA

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservé. Nous n'autorisons pas la reproduction de nos articles, même partiellement, sur quelque support que ce soit sans notre accord préalable.

250x250

 

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements