Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Nouveau volet de notre série sur le jargon du trader, nous abordons aujourd'hui le vocabulaire du chiffre. Le trader passe ses journées dans une salle des marchés à évaluer le prix d'un instrument financier (action, obligation...). Lorsqu'il conclu un deal à la voix, ou qu'il énonce un prix, il emploie un vocabulaire bien particulier...

L'essentiel pour un trader, c'est d'être bien compris lorsqu'il parle. Une erreur et des milliers voire des millions d'euros peuvent être perdus.

Dans les salles de marché, les traders utilisent donc une prononciation à la Suisse (ou à la Belge, c'est selon), de certain nombres.

Ainsi, quatre-vingt dix se prononce nonante, soixante-dix se dit septante et enfin quatre-vingt huitante. Les erreurs de compréhension d'un prix s'en trouvent ainsi fortement réduites.

M.I.

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Voir tous nos articles sur le jargon du trader :

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements