Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

AFICL'AFIC, l'Association Française des Investisseurs pour la Croissance, conjointement avec le cabinet Ernst and Young, rapportent que pas moins de 253 000 emplois ont été créés entre 2010 et 2013 grâce au capital-investissement. Le secteur ne connaît pas la crise !

Une étude conduite sur les 2 889 entreprises soutenues par le capital investissement a permis de conclure à un impact positif sur l'emploi. 

Le capital investissement : pour des projets d'avenir

L'étude montre qu'en quatre ans, ce sont plus de 253 000 emplois nets qui ont été crées incluant les effectifs totaux en France et à l'étranger avec 36 097 nouveaux emplois nets en 2013. La même année, le secteur marchand perdait 68 100 emplois, le nombre de chômeurs augmentant de 174 800 personnes. 

L'étude présente le "solde net des hausses et baisses d'effectif au cours de 2013. Sur cette année, dans 40% des entreprises (1.176 entreprises) les effectifs ont progressé de 74.712 emplois, dans 30% des entreprises (901) les effectifs ont baissé de 38 615 emplois. Le solde correspond à des effectifs stables".

 De la croissance sur des secteurs porteurs

L'étude souligne en outre que "les entreprises accompagnées par le capital investissement français ont maintenu entre 2010 et 2013 une croissance moyenne cumulée de leurs chiffres d'affaires de +20,7%, soit plus du double du cumul de croissance du PIB nominal français (+9,0%). 

Au total, environ 60% des créations d'emploi proviennent d'opérations de capital-transmission de type LBO (Leverage Buy Out) avec 21.306 emplois nets. Rappelons ici que ces opérations visent à transmettre l'entreprise le plus souvent dans le cadre d'un départ en retraite des dirigeants. 

Les créations d'emplois proviennent pour un tiers de secteurs d'avenir tels que le numérique, l'informatique, le médical, la biotechnologie, la communication, les télécoms ou l'énergie soit environ 12.174 emplois. L'industrie de la chimie a créé un quart des emplois. 

Michel Chabanel, président de l'AFIC a commenté ces résultats « De façon continue les entreprises accompagnées par le capital-investissement français créent de l’emploi et de la valeur. C’est la preuve de la résistance des entreprises qui disposent de ressources nécessaires en fonds propres et qui bénéficient de l’expertise et du  support  d’actionnaires  professionnels  du capital-investissement.  Elles  peuvent continuer  à  croître,  adopter  des stratégies  offensives  et  se  projeter  dans  l’avenir,  y  compris  dans  cette  période  où les  économies  française  et internationale  traversent des  temps  difficiles. On  ne  peut  dès  lors  que  regretter  que  trop  peu  de  capitaux  viennent irriguer la croissance des entreprises. On espère toutefois que les signaux positifs envoyés par le gouvernement français sur  un  début  d'orientation  de  l'épargne  gérée  par  des  caisses  de  retraite  publiques  et  par  l'assurance-vie  vers l'investissement dans le non-coté vont se traduire dans les faits. »

Pour voir l'ensemble de l'étude, suivez ce lien.

_______________________________________________

Pour en savoir plus sur le capital investissement :

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements