Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Les start-up françaises championnes à l'internationalSelon une étude publiée par Pramex International et la Banque Populaire, les start-up françaises "seraient championnes à l'international". Suivant un baromètre établit auprès de 1.919 entreprises représentatives, leur marché étant d'emblée mondial, leur développement à l'international dans leur ADN. 

L'implantation des start-up dans d'autres pays est la clé du succès. 

Des start-up à  l'international

Le nombre de start-up auraient augmenté de 20% par an en moyenne depuis 2006. Elles représenteraient aujourd'hui près de 20% des projets de filliales à l'étranger. "L'internationalisation des start-up augmente plus vite que pour les PME et les ETI" précise l'étude. La moitié d'entre elles seraient présentes à l'international avec au moins deux filiales. 

Les start-up et leur implantation à l'international

Les marchés cibles des ces jeunes entreprises seraient pour l'essentiel en Europe (42% des creations) avec une prédominence pour le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne mais la première destination reste les Etats-Unis avec 26% des implantations. Le brésil arrive en 6ème position, suivi par l'Asie (Singapour), Hong-kong puis la Chine et enfin le Japon (13ème position). 

Quels sont les secteurs d'activité les plus représentés ?

Les secteurs d'activités prédominant des start-up candidates de l'international sont les martech (marketing) et les Artech (publicité digitale) qui totalisent 33% des implantations, les loirsirs, le tourisme et la mode pour 33% et les transports, les smart cities et les infrastructures pour 8%.

Les start-up ciblant les Etats-Unis se concentrent sur les secteurs de l'Internet Of Things (IoT), des applications mobiles et des Medtechs. 

Le directeur du marché des Entreprises et Institutionnels Banques Populaires ajoute :"Banque Populaire est très impliquée dans l'accompagnement des entreprises innovantes à l'international. Après avoir créé deux dispositifs dédiés avec Next Innov et Next International, nous souhaitons avec notre baromètre des start-up et l'international notamment restituer au marché un signal très positif sur le dynamisme et la stratégie de développement de ces nouveaux modèles d'entreprises". 

______________________________________________

Pour aller plus loin :

______________________________________________

© Edubanque - Tous droits de reproduction réservés.
 
 

 

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements