Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

JiminiQue diriez-vous de proposer en apéritif à vos convives des crickets ou des vers croustillants assaisonnés au curry fruité, au poivre et à la tomate séchée, ou encore à l'ail et aux fines herbes ? Peu ragoutant ? Et pourtant, les insectes arrivent bientôt dans votre menu "apéro" en France. Originalité assurée.

Les faits sont là : il existe plus de 2,5 milliards de consommateurs d'insectes de par le monde mais dans un pays ou la cuisine est un art, ces petites bêtes ne font pas (encore) partie du menu. Culturellement, les insectes sont des nuisibles qu'il est bon d'écraser sous sa chaussure, alors pas question de les manger.

Deux jeunes entrepreneurs, Bastien et Clément, lancent la marque Jimini's, évocation d'un souvenir d'enfance non dénué d'un humour certain. Leur idée est de proposer des petites boites remplies de petites bêtes grillées et assaisonnées à différents goûts pour votre apéritif ou pour combler un petit creux.

L'idée de Jimini'sLes entrepreneurs Jimini's

C'est en regardant une émission de télé-réalité (hé oui !) que nos deux compères ont eu l'idée de gouter aux insectes. Ne trouvant rien à se mettre sous la fourchette en France, ils ont voyagé vers des contrées ou cette denrée est un ingrédient quotidien pour vivre leur expérience culinaire.

De retour en France, ils ont essayé toutes sortes de recettes "maison" à base d'insectes. Voulant faire partager leur expérience au plus grand nombre, nos deux juniors entrepreneurs décidèrent de commercialiser leurs recettes. Jimini's était né.

Noisette et saveurs torréfiées

Mais que veulent-ils mettre dans nos assiettes ? Des crickets, qui parrait-il (j'ai hâte de goûter) ont une saveur noisette, et les vers de farine, joliment appelés molitor, qui dégageraient eux des saveurs torréfiées. Ils sont pauvres en lipides et contiendraient des protéines, des minéraux et de nombreuses vitamines (A, B1, B2, E, K...) et les très recherchées omégas 3 et 6.

Du point environnemental, l'emprunte écologique de la production d'insectes est moins couteuse que la production de viande. Il faudrait en effet 10 kilos de nourriture pour produire 9 kilos d'insectes contre 1 kilo de viande rouge. L'émission de gaz à effet de serre serait réduite de 99% par rapport à l'élevage classique, responsable de 20% des émissions mondiales de CO2 selon nos jeunes entrepreneurs.

Les insectes élevés dans des fermes d'élevage spécialisées en Europe sont déshydratés et donc croustillants (pas gélatineux comme on peut le lire parfois).

Comment faire pour déguster ces délices ?

Jimini's recherche actuellement des fonds pour financer sa première production. Ils ont donc naturellement fait appel au financement participatif pour trouver les fonds nécessaires à la production, au packaging, à la PLV et à la logistique de livraison.

En échange de contreparties inédites telles qu'une boite de Jimini's ou un diner avec l'équipe du projet, chacun peut contribuer à leur aventure.

Souhaitons donc bonne chance à ces jeunes entrepreneurs qui ont du goût !

Marianne IIZUKA

Pour en savoir plus sur Jimini's :

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements