Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Logo naioCette semaine, nous parlerons d'une entreprise qui allie deux thèmes qui me sont chers : la robotique et l'agriculture raisonnée. Oz, le petit robot (clin d'oeil à un autre un peu plus connu), est une mécanique intelligente bien pensée qui aide les maraîchers dans leurs tâches quotidiennes. Produit 100% français, il est aujourd'hui un produit d'avenir pour les agriculteurs qui pensent que leur métier ne peut pas être industrialisé.

Les robots agricoles

Bien loin des robots du maître Assimov, Oz est né d'une discussion entre hommes. Le premier, un producteur, fait part au second des difficultés qu'il rencontre dans son quotidien : la récolte ne peut se faire qu'à la main pour les petits exploitants, les terres ne peuvent supporter de lourds engins qui compactent le sol... Le second, ingénieur de son état, écoute le premier et à la fin de la conversation est convaincu que la solution à ses problèmes serait un robot agricole. L'entreprise Naïo technologie est ainsi née.

Une association entre deux anciens camarades d'école, Aymeric Barthes et Gaëtan Séverac et quelques prototypes plus tard, l'entreprise est créée en novembre 2011.

Une démarche environnementale avant tout

Les deux compères créent donc un premier robot baptisé Oz. Celui-ci est compact avec une taille de 40 cm de large et 70 cm de long, il fonctionne à l'électricité et dispose de 4 heures d'autonomie. Sa capacité est de 26 rangées de 100 m pour 4 heures de travail. Il est télécommandé le rendant extrêmement maniable et simple d'utilisation. Il permet à l'agriculteur de désherber sa terre, de la biner et de suivre l'agriculteur pendant sa récolte.

Naio technologies

"Nous commercialisons actuellement un robot électrique dont les principales fonctions sont l'assistance à la récolte et le désherbage mécanique des exploitations légumières. Oz, c'est son nom, est un compagnon de l'agriculteur réalisant les tâches les plus pénibles. Cela peut sembler paradoxal, mais nous sommes convaincus que la robotique va permettre de redonner de l'humanité à l'agriculture !" indique Aymeric Barthes co-fondateur de Naïo Technologies sur son site internet.

Levée de fonds via le financement participatif

Aujourd'hui, l'entreprise fabrique et commercialise une première série de robots Oz et souhaite industrialiser sa production et lancer la commercialisation à plus grande échelle du produit.

Naïo Technologie recherche donc des fonds pour poursuivre son développement via la plateforme de financement participatif SmartAngels.fr. Elle est actuellement en augmentation de capital et cherche à lever 500 000 euros. Souhaitons lui-bonne chance dans cette recherche !

Marianne IIZUKA
Co-fondatrice du site Edubanque.com

Pour en savoir plus :

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements