Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Jeux d'argentD'après une étude de l'INSEE, les dépenses liées aux jeux d'argent représenteraient 0,8% de la consommation des ménages en 2012. Ce sont au total 46,2 milliards d'euros qui auront été dépensés par les français.

Les dépenses après déduction des gains ont augmenté de 48% passant de 6,4 milliards d'euros sur la période 2004-2006 à 9,5 milliards en 2012.

Le marché du jeu

Cette étude de l'INSEE intervient après que l'Europe ait autorisé le jeu en ligne en juin 2010. Auparavant, le marché du jeu était sectorisé entre la Française des Jeux (FDJ) et le Pari Mutuel Urbain (PMU) qui concentrent 71% de l'activité et  les casinos (24%).

Les paris en ligne ont pris environ 7% de parts de marchés dès le démarrage de l'activité mais stagnent depuis.

"Le PMU est le seul opérateur autorisé à enregistrer des paris hippiques dans des points de vente à l’extérieur des hippodromes (11 800 en 2012). En contrepartie, il participe notamment au financement de la filière hippique. Créé en 1930, il devient en 1985 un groupement d’intérêt économique comprenant aujourd’hui 58 sociétés de courses, constituées en associations à but non lucratif." indique l'INSEE.

Les opérateurs de jeux en ligne étaient au nombre de 34 lors de l'ouverture du marché, ils ne sont plus que 19 fin 2013 affichant ainsi une forte concentration du secteur. Le secteur n'est pas encore rentable aujourd'hui.

Les français aiment jouer

D'après l'étude "près de la moitié des adultes joueraient à des jeux d'argent en France. La moitié d'entre eux joueraient occasionnellement. La mise moyenne par joueur et par an s'élèverait à environ 2000 euros par an pour une dépense nette de gains de l'ordre de 400 euros.

L'étude ne donne malheureusement pas la proportion de gros gagnants parmi les joueurs. Si l'on enlève les gros gagnants et leurs gains de cette statistique, la dépense nette de chaque joueur devrait être nettement supérieure....

M.I.

Pour en savoir plus :

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements