Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Assises du financement en 2014Réunis à l'Elysée le 14 septembre 2014, un parterre d'entrepreneurs et de financiers ont assisté à plusieurs tables rondes dont le sujet était le financement et l'investissement. A cette occasion, le gouvernement a fait quelques annonces.

Les mesures annoncées visent à apporter plus de liquidités et de trésorerie aux entreprises. 

Soutien aux petites entreprises et... enfin aux TPE

Une fois encore, le fonctionnement des banques a été pointée du doigt même si le gouvernement souligne que "le crédit bancaire a légèrement augmenté sur une anné, là ou il reculait de 3%". Les statistiques sur les entreprises montrent qu'environ 60 000 entreprises par an disparaissent en raison d'une trésorerie défaillante. 

Le gouvernement annonce que BpiFrance, la banque publique d'investissement, soutiendra la trésorerie des PME à hauteur de 5 milliards en 2015. Les TPE ont enfin été entendues puisqu'elles recevront également un soutien grâce à un fonds de garantie de trésorerie qui verra le jour dans les prochains mois. Celui-ci sera géré par BpiFrance et soutiendra près de 10 000 très petites entreprises. 

Autre mesure, la BpiFrance viendra soutenir les banques en apportant sa garantie via des opérations de titrisation. Ce processus - complexe - permettra d'alléger le bilan des banques en leur donnant la possibilité d'octroyer plus de crédits aux entreprises. 

"La BPI organisera le rachat de crédits que les banques ont fait aux PME en offrant sa garantie [...] les banques pourront, avec ce mécanisme encadré, augmenter largement leur capacité de prêts" a précisé le chef de l'Etat, François Hollande. 

Respect des délais de paiment

Enfin, le respect des délais de paiements par les entreprises fera l'objet d'une campagne dans les médias. Le non respect des délais de paiement aux entreprises, entraine des problèmes de trésoreries.

Le gouvernement précédent avait mis en place une durée légale de 45 jours maximum afin de donner plus de trésorerie aux entreprises. Si la mesure était appliquée par tous, ce serait environ 10 milliards de trésorerie qui serait restituée aux entreprises. 

Réorientation de l'épargne 

Partant du constat que les français thésorisent avec le taux d'épargne par habitant le plus élevé d'Europe, le gouvernement souhaite encourager la redistribution de cette épargne vers les entreprises. 

Ainsi, les caisses de retraite complémentaires vont contribuer à hauteur de 1 milliard à court terme. Les assureurs vont également être mis à contribution. Enfin, l'épargne salariale sera également mise à contribution à hauteur de 500 millions sur 3 ans. 

M.I.

___________________________________

Pour en savoir plus sur le financement d'entreprise :

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés. 

 

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements