Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Démission d'emmanuel macron revue de presseLe ministre de l’Economie et des finances vient de présenter sa démission après deux ans de mandat. Dans les médias, son bilan est aujourd’hui mitigé.

Dans les colonnes du Parisien, le ministre n’a « pas tout réussit […] » mais il est fier « d’être parvenu à changer concrètement la vie quotidienne des Français ». 

Il constate le désastre économique de ce quinquennat avec un taux de chômage qui frôle les 10% et une croissance peu vigoureuse. Le bilan est mitigé pour l’ancien ministre avec une seule loi à son actif et un nombre d’emplois créés qui se chiffreraient en milliers seulement.

Reuters va de l’avant en présentant le projet de Mr Macron. Ce dernier « a démissionné mardi du gouvernement en promettant de « tout » faire pour transformer la France dès 2017 ». Si l’ancien ministre soutient l’action du gouvernement, sa décision de démissionner est peu ou pas comprise à gauche. Le député PS Dominique Lefebvre souligne que « c’est une décision incompréhensible » et une erreur stratégique.

Le Monde s’interroge sur le bilan du Ministre en retraçant les grandes lignes de son mandat. Le journal trouve « un bilan économique global peu convaincant » avec un très faible impact des mesures qu’il a porté sur la croissance.

La BBC présente le ministre démissionnaire comme un jeune loup de 38 ans et ancien banquier étant une figure controversée du monde politique français. Le média retient que Mr Macron aurait « questionné l’existence des 35 heures, blâmé le fort taux de chômage en France ainsi que la croissance atone et le manque de compétitivité ».

Le Financial Times précise que le Ministre était largement méconnu du grand public avant d’être poussé sur le devant de la scène par le Président Hollande. Le quotidien relève que Mr Macron est devenu populaire en s’attaquant aux tabous des 35 heures et à l’ISF. La démission du Ministre serait due à une rivalité de candidats entre les deux politiques avec pour ligne de mire la présidentielle de 2017. Le journal ne dit pas un mot sur le bilan du ministre. 

M.I.

____________________________________________

Plus d'articles :

____________________________________________

© Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements