Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

La city va perdre des emplois suit au brexitSuite aux propos de la première ministre britannique Theresa May hier et à l'occasion du Forum Economique Mondial de Davos, plusieurs banques de la city pensent délocaliser une partie de leurs activités en europe.

Les places de Frankfort, Dublin et Paris sont des cibles privilégiées.

Si la plupart des banques sont dans l'expectative, certaines comme UBS organisent déjà l'après Brexit et réfléchissent à relocaliser une partie de leurs employés en Europe continentale. Interviewé par la BBC, Axel Weber, président d'UBS déclare "Nous avons environ 5.000 employés à Londres, l'activité pouvant être passeportée [en Europe] concerne environ 1.000 d'entre eux, et pour eux nous devons regarder ce que va être la conséquence du deal final entre le Royaume-Uni et l'Europe".

Même son de cloche du côté d'HSBC, qui confirme mettre en oeuvre un projet de relocalisation de 1.000 emplois de Paris à Londres. Ces banquiers réaliseraient environ 20% du revenu européen d'HSBC selon un analyste de la BBC, Simon Jack. 

Les spéculations vont donc bon train sur le nombre de banquiers qui seraient délocalisés en Europe. Affaire à suivre dans les prochains mois en fonction des accords de sortie de l'Union Européenne signés entre les membres de l'Union et le Royaume-Uni.

__________________________________________________________

Plus d'articles :

__________________________________________________________

© Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés. 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements