Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Que faire en cas de refus de la caution bancaire ?La caution bancaire vient d'être refusée pour votre prêt ? Il peut y avoir plusieurs raisons à ce refus. L'organisme de cautionnement n'est pas obligé de vous informer du motif du refus, il en va de même pour la banque.

Pas de motifs pour le refus !

L'organisme de cautionnement peut vous refuser la caution pour plusieurs raisons. S'il s'agit d'une vente en VEFA (Vente en l'Etat Futur d'Achèvement), le programme peut être jugé à risque par l'organisme de cautionnement. En conséquence, tous les dossiers de prêts qui seront présentés à cet organisme seront refusés : risque de défaillance du promoteur, risques sur l'opération (risques de non-location pour un programme en Pinel, risque de défaut du gestionnaire sur un LMNP)... Parfois, l'organisme de cautionnement accepte de cautionner une partie du programme partageant ainsi le risque avec un autre organisme. 

Un autre motif de refus peut être la destination du bien. Par exemple, en cas de prêt personnel pour un bien qui sera loué à l'entreprise de l'emprunteur, les organismes de caution ne savent pas prendre en charge des dossiers perso/pro. La caution sera alors automatiquement refusée, même dans le cas de figure ou le dossier est absolument parfait. 

Quelle alternative pour l'emprunteur ?

Dans le cas d'un refus, votre banque doit faire une nouvelle demande à un autre organisme de cautionnement.  La seule alternative à la caution bancaire est aujourd'hui l'hypothèque du bien. En dernier recours, elle pourra vous proposer une hypothèque sur le bien. Attention ! Certaines banques la refusent.

Dernières informations

 © Edubanque - Tous droits de reproduction réservés.

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements