Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Depuis vendredi 10 mars 2012, la dette de la Grèce a été restructurée. Cela signifie que certains paramètres de cette dette ont été modifiés, non sans mal et non sans douleurs. 

La dette de la Grèce pourrait être comparée à un ménage sur-endetté qui a consommé au-dessus de ses moyens et a emprunté massivement pour pouvoir fonctionner ainsi. Toute addition devant être soldée un jour, la note a été présentée en 2011 mais a été "structurée" de telle manière que le pays ne pouvait pas la rembourser sans avoir une croissance solide.

Hors, jusqu'à preuve du contraire, la Grèce est dans une situation économique telle que le remboursement de la dette, telle que structurée en 2011, était impossible. 

Échange et défaut partiel

A  la suite des discussions qui ont eu lieu la semaine dernière entre les dirigeants de la Grèce et les investisseurs privés, il a été décidé de procéder à un échange de 177 milliards d'euros d'obligations grecques contre de la dette souveraine grecque, des instruments de taux indexés au produit intérieur brut (GDP-linked securities) et des titres de créances négociables Européens (EFSF notes).

Environ 85,8% des détenteurs de dette grecque ont donné leur accord pour cet échange. Les termes de celui-ci prévoient un échange avec remise d'au moins 70% de la valeur actuelle nette des titres détenus. Cela signifie que les détenteurs de dette grecque avant l'échange ont perdu 70% de leurs avoirs.

Commentaires des spécialistes

Si l'échange est historique, il a des implications internationales. L'agence de notation Moody's considère que la Grèce a fait défaut partiellement mais maintient la note du pays à C (le plus bas).

Le FMI a décidé de recommander la mise à disposition de la Grèce de 28 milliards d'euros de disponibilités qui auront pour vocation de soutenir le programme économique du pays pour les quatre prochaines années.

Marianne IIZUKA

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements