Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Le gouvernement, par la voie du Premier ministre M. Ayrault, a annoncé aujourd'hui la naissance de la Banque Publique d'Investissement déjà surnommée BPI. 

La nouvelle banque sera au service des entreprises et s'inspirera largement du modèle Allemand, pays qui possède déjà une banque publique du même type.

"Beaucoup de petites et moyennes entreprises se plaignent de l'accès au crédit, se plaignent des difficultés pour financer l'innovation ou pour financer leurs actions à l'exportation. C'est donc un guichet unique qui sera établit [...]" a indiqué en substance le Premier Ministre.

Financement et dotations de la banque publique de financement

La banque sera "richement dotée" avec 20 milliards de fonds propres, une capacité de financement de 30 milliards d'euros en prêts et en garantie ainsi que la capacité pour celle-ci de mobiliser ses fonds propres jusqu'à 10 milliards d'euros.

La BPI aura plusieurs sources de financement. Tout d'abord, elle aura la capacité de se refinancer auprès des marchés. Elle pourra aussi se financer auprès du fond d'épargne alimenté par les dépôts sur livret A et LDD qui sont actuellement gérés par la Caisse des Dépôts et Consignation (CDC).

La gouvernance de la Banque

Le conseil d'administration de la BPI sera présidé par l'actuel et récent président de la CDC,  M. Jean-Pierre Jouyet.

La direction générale sera mise en place dans le cadre d'une mission de "préfiguration" par M. Nicolas Dufourc, actuel numéro 2 de Cap Gemini.

Objectifs de la BPI

La BPI aura pour "priorité d’offrir l’ensemble des instruments de soutien financier aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire, en conformité avec les règles européennes. Elle offrira également des services d’accompagnement et de soutien renforcé à l’innovation et à l’export. Elle sera accessible pour les entreprises grâce à des guichets uniques dans chaque région." distille Matignon dans un communiqué.

Souhaitons donc longue vie à cette nouvelle venue dans le monde de la finance et espérons qu'elle ne sera pas une institution de plus, utilisant les capitaux publics sans résultats sur la croissance.

M.I.

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements