Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

La banque de France a publié ce mois-ci la cartographie des moyens de paiement scripturaux en 2012 qui représentent les paiements effectués à partir des  comptes bancaires et livrets d'épargne des Français.

Grand gagnant : la carte bancaire

Le paiement par carte bancaire est sans conteste le moyen de paiement le plus utilisé (45,95 % des transactions) et ce depuis l'année 2003 ou ce moyen de paiement a dépassé pour la première fois l'utilisation des chèques.

Suivent ensuite les prélèvements avec 19,99 % des transactions, les virements 16,60% et les chèques 16,62%.

D'autres moyens de paiements sont utilisés mais dans de petits volumes. Ainsi, la monnaie électronique ne représente que 0,03% des transactions avec tout de même une progression de 13% en 2011.

Vers une disparition des chèques

Notons que l'objectif des banques aujourd'hui est de supprimer progressivement l'utilisation des chèques.

En effet, le chèque nécessite un traitement manuel ou semi-automatique et peut être falsifié ou sans provision. Les banques espèrent que la tendance de fonds qui porte la carte bancaire comme premier moyen de paiement continuera de se développer.

A l'instar de l'Allemagne, les chèques devraient disparaître à moyen terme au profit des virements, de la monnaie électronique ou des virements bancaires mais aussi et surtout de la carte bancaire, moyens de paiement plus rentables pour les banques.

Grosses dépenses : les virements en tête

Si les cartes bancaires sont premiers moyens de paiement en nombre de transactions, les virements arrivent en tête en montant. Ils représentent plus de 86% des paiements (24 514 milliards d'euros) dont 10 635 milliards pour les virements de gros montants (la transaction moyenne représente 1,926 million d'euros).

Les cartes de paiement ne représentent que 399,38 milliards en 2011 avec une progression de 8,33 % en valeur par rapport à 2010.

Enfin, notons que les chèques dépassent ces dernières en montant avec 601,6 milliards de transactions en 2011.

Marianne IIZUKA

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements