Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Surprise à l'ElyséeSuite à l'affaire Cahuzac, le Président de la République a annoncé plusieurs mesures destinées à redonner confiance aux citoyens dans leurs élus. La notion de conflit d'intérêt est introduite dans la vie politique. Une révolution au regard des récentes affaires.

Phase 1 : audit des patrimoines et introduction de la notion de conflit d'intérêt

Le Président a annoncé mettre en place une Haute Autorité qui sera chargée de contrôler les patrimoines des élus (parlementaires, membres du gouvernement, hauts fonctionnaires...) et de veiller à ce que ceux-ci n'aient pas de conflits d'intérêts pendant l'exercice de leur mandat.

Quelles seront les sanctions en cas de conflit d'intérêt avéré et qui se chargera de les faire appliquer ? Le communiqué ne le dit pas.

Phase 2 : naissance de la brigade décofi

Deuxième mesure phare du Président : créer un parquet spécialisé dans la lutte contre la grande délinquance financière et économique.

En outre un "office central de lutte contre la fraude et la corruption sera institué", prévient la présidence. Cet organe permettra de concentrer plusieurs moyens afin de lutter contre la fraude fiscale.

Dernière phase: lutter contre les paradis fiscaux

Le Président souhaite prendre toutes les mesures possibles afin de lutter contre les paradis fiscaux. La France établira donc chaque année une liste des pays considérés comme paradis fiscaux.

Enfin, les banques devront publier l'ensemble de leurs participations dans le monde, même si celles-ci sont minoritaires.

M.I.

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements