Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 3.00 (1 Vote)

Le crédit à la consommation ou crédit personnel à taux zéro est de plus en plus en vogue aujourd'hui. Est il réellement un avantage pour le souscripteur du crédit ? Comment fonctionne t'il ? Edubanque.com vous dit tout sur ce (nouveau) mode de crédit.

Crédit à la consommation à taux zéro, de quoi s'agit-il ?

En introduction, soyons clair : le crédit à la consommation à taux zéro ne signifie pas que l'acheteur sera gagnant ! Sauf cas spécifique, ou l'Etat prendrait en charge les intérêts du crédit.

Contrairement à ce que le public pourrait penser, un crédit à la consommation ne signifie pas que le crédit ne comprendra pas d'intérêts. Les intérêts non seulement existent, mais la différence avec un crédit classique réside dans le fait qu'ils sont payés par le vendeur. Il est bien évident que le vendeur répercutera le paiement des intérêts sur le prix de vente du bien.

Rappelons qu'un crédit à la consommation est un emprunt contracté auprès d'une banque ou d'un établissement de crédit par un particulier. Le crédit est composé d'un capital à rembourser assorti d'intérêts qui doivent être remboursés intégralement par l'emprunteur selon un plan de remboursement déterminé à l'avance.

Voici une illustration de ce qu'est un crédit à la consommation à taux zéro :

Crédit à la consommation à taux zéro : comment ça marche ?

Admettons que vous, lecteur de cet article, soyez acheteur d'un bien, une voiture par exemple.

Vous vous rendez sur un site internet spécialisé dans le crédit à la consommation à taux zéro. Ce site travaille avec des commerçants partenaires. Vous choisissez le véhicule de vos rêve auprès de l'un de ces commerçants, celui-ci s'engage a prendre en charge les intérêts de votre crédit.

Le site internet intermédiaire auprès duquel vous faites votre demande de crédit va négocier pour vous le taux du crédit auquel vous allez emprunter et vous transmettre une proposition. Si vous l'acceptez, le site s'engage à vous rembourser les intérêts de cet emprunt chaque mois pendant toute la durée de l'emprunt.

Comment se rémunère l'intermédiaire ?

L'intermédiaire peut se rémunérer de plusieurs manières. Tout d'abord, il touche une commission de la part du commerçant lors de la vente du bien. La commission est égale à la somme des intérêts d'emprunts plus une commission pour l'apport de l'affaire au commerçant.

Il peut également toucher une commission auprès des banques en tant qu'apporteur d'affaire lors de la mise en place du crédit.

Enfin, les intérêts d'emprunt étant remboursés à l'acheteur de manière mensuelle, l'intermédiaire peut placer les commissions perçues et toucher les intérêts de ces placements pendant toute la durée de l'emprunt.

Ce business peut donc s'avérer très juteux pour l'intermédiaire qui a trois sources de revenus potentielles.

Quels sont les risques pour l'acheteur ?

Le crédit à la consommation à taux zéro présente un risque pour l'acheteur. En effet, que ce passe t'il si l'intermédiaire internet fait faillite ? L'acheteur ayant emprunté auprès de la banque, il devra rembourser quoi qu'il arrive son emprunt (capital + intérêts), le manque à gagner en cas de non paiement des intérêts par l'intermédiaire pourrait bien conduire l'acheteur vers une situation de surendettement.

Enfin, on ne peut que se questionner sur la répercution des commissions payées par le vendeur à l'intermédiaire sur le prix de vente acheteur. Consommateurs : soyez vigilants et, comme toujours, comparez les offres.

Marianne IIZUKA
Co-fondatrice du site Edubanque.com

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Pour en savoir plus sur les crédits, consultez nos articles sur le sujet :

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements