Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
La bourse: domino et chocs d'incertitudeDepuis plusieurs jours, les marchés ont prouvé que la volatilité était de retour. L'évolution des marchés actions est influencé par plusieurs facteurs dont les nouvelles macro et micro économiques mais aussi et surtout par l'incertitude, qui est un des premiers facteur provoquant une forte volatilité sur les marchés.
 
Des marchés et des analystes
 
Plusieurs indicateurs sont utilisés par les analystes des banques pour "prévoir" l'évolution d'un cours, d'un secteur ou encore d'un indice.
 
Ces mêmes analystes font des prévisions tous les jours, un peu comme Monsieur météo, et "prévoient" leur évolution en chiffrant les statistiques à venir. La somme des prévisions des analystes est appelé un "consensus".
 
Lorsqu'un indice est publié (par exemple le nombre de demandeurs d'emplois aux US, statistique la plus suivie au monde) et qu'il est en dessous du consensus, les marchés ont tendance à baisser. Si l'indice est nettement inférieur au consensus, les marchés chutent parce que ce résultat n'est pas attendu et cela créé de l'incertitude et donc de la volatilité : les analystes se demandent pourquoi ils se sont trompés ? Quelle donnée ils n'avaient pas pour ne pas prévoir une telle baisse ?
 
En bref, vous l'aurez compris, les indicateurs sont des données statistiques qui présentent un biais mais qui sont suivi pas l'ensemble des marchés qui n'acceptent ce biais que dans certaines limites.
 
De l'inquiétude à la panique
 
Aujourd'hui, les marchés sont inquiets par l'incertitude causée par les dernières notes publiées par la banque centrale américaine.
 
Depuis maintenant 5 ans, toutes les banques centrales "inondent le marché de liquidités", en d'autres termes, elles crééent de la monnaie en achetant tous les actifs "pourris" issus de la crise des subprime mais aussi en prêtant de l'argent à des taux très bas voire négatifs aux banques et institutions financières qui en ont besoin.
 
Cette situation perdure depuis de nombreuses années et pose plusieurs problèmes complexes qui ne seront pas détaillées ici tant le sujet est vaste.
 
La banque centrale américaine (FED) est donc en train de changer de cap en préparant les marchés doucement mais sûrement à une limitation de l'accès à cet argent "facile" et peu cher.
 
Plusieurs membres de la FED pensent que cette politique doit être durcie dans les prochains mois étant donné (je simplifie ici) que les perspectives de croissance de l'économie aux US pour 2014 sont bonnes. Seulement, à court terme, ce changement créé de l'incertitude sur les marchés et donc de la volatilité, d'ou la baisse des marchés la semaine passée et les turbulences à venir cet été. A suivre....
 
Marianne IIZUKA
Co-fondatrice du site Edubanque.com
 
(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements