Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Les bookmakers font partie du paysage au Royaume-Uni ou l'on aime bien parier sur tout ou rien. La naissance prochaine (aujourd'hui?) du Royal Baby de Kate Middleton et William est un business juteux pour les teneurs de paris.

Les bookmakers : parier sur tout et rien

En France, les paris sont extrêmement encadrés même si la loi a libéralisé ces pratiques il y a peu autorisant des sociétés privées à organiser et tenir des paris.

Au Royaume-Uni, les bookmakers vous permettent depuis longtemps de parier en ligne ou via votre téléphone mobile sur le prochain matche de football ou la course d'équidés à venir. La naissance à venir du bébé royal déchaine les passions et provoque les paris.

Ainsi, il est possible de parier sur tout ce qui entoure la naissance du Royal Baby :

  • Quel sera le nom du premier bébé du couple princier ? Alexandra à 3 contre 1, Margaret à 50 contre 1, Emily à 80 contre 1....
  • Quel sera le poids du bébé à la naissance ? Moins de 5 livres à 14 contre 1, de 5 à 5 livres 15 à 11 contre 1....

Plus farfelu :

  • Quelle carrière fera le bébé ? Art à 10 contre 1, armée à 25 contre 1 ou encore journaliste à 90 contre 1.
  • Le nom de sa première petite-amie ou de son premier petit-ami ? Robert à 33 contre 1, Charlotte à 66 contre 1.

Royal Baby : un enjeu économique !

Au delà du coté ludique, c'est bien un business lucratif qui se dessine derrière la naissance du Royal Babie. Ainsi, mugs, T-shirts et autres goodies s'arrachent actuellement au Royaume-Uni.

Allez, sans faire de politique, on fait un pari sur la prochaine présidence en France ?

Marianne IIZUKA

(c) Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements