Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Financement des entreprises par le PEA PMELe PEA PME a été autorisé par décret en avril 2014. Extension du PEA existant, il permet aux contribuables d’investir jusqu’à 75 000 euros . 

L’enveloppe totale du PEA se trouve augmentée à 225 000 euros avec l’augmentation du PEA classique à 150 000 € au lieu de 132 000 € auparavant.  

Caractéristiques du PEA PME

Le PEA PME peut être bancaire (contrat classique) ou assurance (contrat de capitalisation avec option au PEA) et fonctionne de la même manière qu’un PEA classique. Ce qui diffère en revanche ce sont les PME éligibles. L’Etat souhaite encourager l’investissement dans les PME et les ETI. Le sociétés pouvant être inscrite dans un PEA PME doivent employer moins de 5000 personnes et avoir un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 1,5 milliards d’euros ou un total de bilan de 2 milliards. 

Quels actifs peut on mettre dans un PEA PME ?

Le PEA PME peut accueillir des actions, des parts sociales de sociétés à responsabilité limitée ou encore des parts de fonds communs de placement. Les premiers mois du PEA PME ont été difficiles en raison des interrogations des professionnels et des particuliers quand à l’éligibilité de telle ou telle entreprise. 

Ainsi, la plupart des sociétés de gestion avec lesquelles nous travaillons proposent des fonds communs (Alto Invest, 123 Venture, DNCA, Inocap …) de placement investissant dans les PME. 

Coût de l’inscription en compte du non coté 

Pour les PEA PME bancaire, il est possible de souscrire au capital d’une entreprise non cotée. Nous attirons l’attention de nos clients sur les coûts élevés de l’opération : de 80 à 300 euros avec une moyenne à 200 euros. Sur des lignes d’investissement de 10 000 euros, l’entrée et la sortie de l’investissement peut “coûter” jusqu’à 6 % à l’investisseur. 

_______________________________________________

Pour en savoir plus sur le PEA PME :
© Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés. 
 
 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements