Actualités

Actualités

Quoi de neuf pour mes finances ?

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Les Fonds d'Investissement de Proximité (FIP) et les FCPI (Fonds Communs de Placement dans l'Innovation) permettent aux particuliers d'investir indirectement dans des PME. Ces fonds sont souvent pointés du doigt pour leurs frais de gestion élevés, du moins sur le papier. Décryptage.

Fonctionnement d'un FIP / FCPI

Les FIP et les FCPI sont des fonds de capital investissement c'est à dire qu'ils investissent dans des sociétés en phase post-création, en développement ou en phase de transmission (nouveauté 2013).

Ces fonds sont gérés par des sociétés de gestion qui font appel à des experts et des gérant. Les premiers doivent valider le projet de la société d'un point de vue industriel, technologique ou encore commercial, les seconds valident la société du point de vue de son business plan et de son schéma économique et financier.

Une équipe appelée back-office gère la partie administrative du fonds.

Enfin, la société de gestion ne peut pas commercialiser seule ses produits, en tant que Prestataire de Service d'Investissement (PSI), elle n'en a pas le droit. Elle doit donc faire appel à des Conseillers en Investissement Financier (CIF) qui se chargent de conseiller les clients sur leurs choix d'investissement et leur proposent d'investir dans un ou plusieurs FCPI ou FIP.

Terminologie des frais

Vous l'aurez compris, tous ces acteurs doivent être rémunérés pour leur travail. Les frais prélevés par les sociétés des gestions sur les fonds de type FIP/FCPI vont servir à cela.

Dans un bulletin de souscription classique, la réglementation impose aux fonds de mentionner leurs frais de manière claire et compréhensible (hum, il faut quand même parfois un dictionnaire pour comprendre). 

Le TFAM est l'unité de référence, il signifie "Taux de Frais Annuels Moyens", c'est à dire les frais qui seront prélevés sur le fonds chaque année, moyennés sur la période d'investissement.

Quels frais pour qui ?

Frais de gestion des FIP/FCPI
Types de frais Objectif Destinataire Distribution
Droits d'entrée (DE) Les DE servent à rémunérer principalement les distributeurs (CIF). Ils peuvent aller de 0% (rare) à 5% et sont payés à la souscription. Distributeur (CIF) En général, 100% des DE sont reversés aux distributeurs. Quelques sociétés de gestion en conservent une partie.
Droits de sortie En général, a de rares exception près, il n'y a pas de frais de sortie.    
Frais de gestion et de fonctionnement Les frais de gestion servent à rémunérer la société de gestion et ses équipes. Ces frais sont de 3,5 à 4,5 % en moyenne

Société de gestion
Dépositaire
CIF

La société de gestion rétrocède entre 0,6 et 1,2% de frais de gestion annuels aux distributeurs, elle conserve la différence pour son fonctionnement.
Frais de constitution Ces frais sont liés aux travaux de constitution du fonds : procédure d'agrément, marketing... Ils sont en moyenne de l'ordre de 0,15%. Société de gestion La société de gestion rémunère les acteurs de la constitution du fonds.
Frais de gestion indirects Ces frais couvrent les autres dépenses : frais d'audit, expert, études, taxes, contentieux... Ils sont en moyenne de 0,2% annuels. Experts
Impôts
La totalité des frais est reversée aux prestataires.

M.I.

© EduBanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

Pour en savoir plus sur les FIP/FCPI :

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements