Assurance-vie

Assurance vie

La vie, un bien si précieux

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

1 | Définition du contrat

Assurance vie luxembourgeoise définitionLe contrat d’assurance vie luxembourgeois est une assurance vie individuelle émise par une compagnie d’assurance basée au Luxembourg.

La particularité de ces contrats réside dans le fait qu’ils offrent un très haut niveau de garantie à leurs souscripteurs (superprivilège, triangle de sécurité, confidentialité des informations relatives aux investisseurs) mais aussi une très grande souplesse dans les placements qui y sont logés.

Ce qu’il faut retenir des contrats d’assurance vie luxembourgeois en tant qu’investisseur est que plus le montant à placer est élevé et plus les possibilités d’investissement sont à la carte. Au-delà de 2,5 millions d’euros à placer, il est quasiment possible de tout faire avec ces contrats (mandats, actions cotées, non cotées…).

L’assurance vie luxembourgeoise est donc un outil de placement à la fois flexible et sur-mesure qui permet de combiner dans un seul contrat optimisation fiscale, planification patrimoniale et organisation successorale.

2 | Contrat luxembourgeois comparé à un contrat français

Le contrat luxembourgeois est souvent "vendu" comme étant plus sécurisé qu'un contrat d'assurance vie Français notamment au regard de la loi française Sapin 2 qui prévoit un blocage des avoirs en cas de difficultés financières de l'assureur. 

Si les sommes épargnées dans le contrat d'assurance vie luxembourgeois sont placées dans un fonds en euros, alors, ce placement est soumis à la loi Sapin 2. En effet, un contrat luxembourgeois est d'une part soumis au droit fiscal du lieu de résidence de son souscripteur, et d'autre part, le fonds en euro est situé... en France. Pour satisfaire au triangle de sécurité, l'assureur réassure le fonds en euro en cas de faillite. Le contrat luxembourgeois est donc fortement chargé en frais, et il comporte un aléas à savoir, est-ce qu'en cas de difficulté, le réassureur sera t'il en mesure de rembourser tous les épargnants ? Le précédent cas de faillite de réassureur est illustre car il a été à l'origine de la crise des subprimes.

L'épargnant français en assurance vie luxembourgeoise qui voudrait ne travailler que sur des fonds en euros n'aura donc pas d'intérêt à expatrier son épargne. En revanche, celui qui investirait uniquement en unités de compte serait protégé par le triangle de sécurité sans réassurance. 

Dernières informations

 
© Edubanque - Tous droits de reproduction réservés.
 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements