Entreprendre

Entreprendre

Business is business !

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

1 Comment créer son entreprise ?

Vous avez décidé de créer votre entreprise, bravo ! Il vous faut maintenant vous poser les bonnes questions car entreprendre est une aventure difficile qui requiert beaucoup de temps, et surtout beaucoup d'énergie mais aussi de l'argent. 

Certaines étapes sont absolument nécessaires avant de créer votre entreprise. Dans ce guide, nous allons aborder les questions fondamentales et leurs réponses vous permettant de démarrer sereinement. 

2 Posez vous des questions existentielles

Dans un premier temps, il faut vous positionner par rapport à votre expérience : d'où je viens, quelles sont mes forces, mes faiblesses, quels sont mes objectifs ?

Les personnes venant du salariat par exemple ont l'habitude de percevoir un revenu récurrent mensuel. Lorsque l'on entreprend, il arrive parfois et même souvent au démarrage que le chef d'entreprise ne puisse pas se rémunérer. Il faut bien comprendre que le chiffre d'affaire ne peut être confondu avec la trésorerie et que se rémunérer nécessite un savant calcul (rémunération + charges) afin de ne pas mettre en danger l'entreprise.  

Il est donc important de se poser les questions suivantes et d'y répondre objectivement avant de commencer (n'hésitez pas à poser les mêmes questions à votre entourage qui vous connait bien puis de faire une synthèse, cela vous aidera a déterminer vos forces et vos faiblesses):

  1. Quelle est votre résistance au stress ? Si votre résistance au stress est mauvaise, autant ne pas tenter l'aventure.
  2. Vos parents étaient-ils entrepreneurs ? Avez-vous des proches qui ont entrepris avec succès ? Les personnes ayant des parents entrepreneurs ont souvent plus de chances de réussir. Si ce n'est pas votre cas, rapprochez-vous de proches qui ont entrepris et partagez leur expérience. Ils seront de très bons conseils (meilleurs que la plupart des offres de coaching qui foisonnent sur internet moyennant finance) et vous apporteront une expérience sincère de l'entrepreneuriat.  
  3. Avez-vous déjà fait de la comptabilité d'entreprise ? Si la réponse est non, vous devez absolument suivre une formation dans ce domaine. Une connaissance même sommaire de la comptabilité est absolument nécessaire pour entreprendre.  
  4. Quelles sont vos motivations ? C'est ici qu'il faudra être honnête avec vous-même : pourquoi souhaitez-vous entreprendre ? Avec la crise de 2008 beaucoup de personnes se sont engagées dans la voie de l'entrepreneuriat après un licenciement. Le gouvernement de l'époque les y a fortement encouragés. Lorsque l'on sait qu'une entreprise sur deux ne dépassera pas les 5 ans, entreprendre n'est en rien évident et peut ruiner des familles. Il ne faut pas partir dans cette voie pour de mauvaises raisons. Vous n'avez rien à prouver à qui que ce soit. La décision d'entreprendre doit être réellement motivée ! Si ce n'est pas le cas, il faut s'abtenir et trouver une autre voie. La motivation est donc la clé de la réussite. 

Une fois cette introspection faite, si le résultat vous conforte dans l'idée d'entreprendre, vous pouvez passer à la prochaine étape. 

A lire : "J'ose entreprendre !"

L'auteur est un spécialistre de la création d'entreprise. Il livre ici un témoignage pertinent sur la création d'entreprise basé sur sa propre expérience : "quatre ans pour lancer une startup, quatre minutes pour la liquider". 

Véritable boite à outils, ce livre est à lire absolument par le futur entrepreneur. 

"Vous trouverez pléthores de livres sur les démarches administratives et juridico-financières; et sur les techniques commerciales, marketing... pour réussir la mise en oeuvre d'un Business-Plan. Mais jamais ou rarement rassemblés, les challenges et questionnements de la vie quotidienne d'une entrepreneur ou d'un créateur d'entreprise" F. Brahimi.

"Je conseille donc ce livre, très agréable à lire, à toute personne en recherche d'un peu d'aide et de réconfort, de punch et de conseils tout bêtes sur comment poser les bonnes bases pour une startup qui deviendre une belle entreprise pérenne" Heloise.

 

3 L'idée et le besoin : faire une étude de marché

Vous êtes maintenant prêt à entreprendre. La base de votre motivation est d'avoir une idée pour les entreprises innovantes ou la perception d'un besoin pour lequel les consommateurs n'ont pas d'offre à ce jour. Dans les deux cas, il faudra trouver votre marché, c'est à dire à qui vendre votre produit ou votre service. 

C'est à ce stade que l'étude de marché doit être réalisée :

  1. Posez votre idée ou le besoin identifié sur un papier. Décrivez précisément ce que vous souhaitez faire, délimitez la zone géographique d'intervention, estimez la cible client (âge, sexe, type, catégorie socio-professionnelle....).
  2. Faites une recherche de vos concurrents s'ils existent. Analysez leur offre, leurs résultats en cherchant leurs bilans sur Infogreffe par exemple. Cherchez leurs points forts et leurs points faibles, vous pourrez ensuite construire une matrice produit/service qui vous aidera à créer votre offre client la plus juste. 
  3. Identifiez en quoi votre offre présentera une valeur ajoutée pour vos futurs clients par rapport à l'offre existente. 
  4. Identifiez la localisation physique de vos concurrents (centre ville, périphérie, centres commerciaux, présence internet, application mobile....). 
  5. Recherchez les publicités existantes sur votre produit ou service afin de connaitre leur positionnement. 
  6. Déterminez les barrières à l'entrée du marché et les barrières à la sortie (en cas d'échec, sortir d'un projet peut coûter cher).
  7. Réalisez une étude empirique de terrain auprès de vos futurs consommateurs. 
  8. Construisez une matrice SWOT (forces/faiblesses et opportunités/menaces) du marché - soyez objectif dans cette étape. 
  9. Enfin, estimez les parts de marché que vous pourrez prendre avec votre projet d'ou découlera une estimation de votre chiffre d'affaire. 

Ne faites pas l'économie de la rédaction d'une étude marché. Cette étape est cruciale pour la bonne réussite de votre projet. Elle vous permettra de déterminer s'il y a matière à se lancer ou non. 

A lire : "L'étude des marchés qui n'existent pas encore"

Cet ouvrage est une mine d'or pour les créateurs de startups innovantes dont les projets sont des niches. Il se veut un outil pour l'entrepreneurs permettant de passer du recueil d'information terrain au plan d'actions. 

"Livre très pragmatique, à travers quelques commentaires discrets, on voit que M. Milier a pratiqué et analysé des dizaines de cas (150 d'après le livre) et à résumé une grande partie de son expérience dans ce livre" Blackbird.

"Ce livre a été mon meilleur ami (au travail) pendant 1 an ou j'ai mené une étude de marché exploiratoire" E. Martello. 

A lire : "Réussir son étude de marché"

Ce livre est une approche pragmatique et didactique de l'étude de marché. Il donne toutes les étapes nécessaires à la préparation, la réalisation et l'exploitation d'une étude de marché. Pour la cinquième édition, les auteurs ont proposé un contenu plus concis, recentré et opérationnel de cet exercice. 

"La place de l'étude de marché est mise en perspective dans le business plan."

 

4 Le business plan

Une fois la période d'introspection passée puis l'étude de marché réalisée, vous êtes certain de vous lancer dans l'entrepreneuriat. Bravo ! La prochaine étape réside dans la rédaction d'un business plan. Ce document est un exercice indispensable à la réussite de votre projet. Il va vous permettre de confronter votre projet avec la réalité du terrain. 

Il existe de nombreuses méthodes pour écrire un business plan. Nous vous laissons le soin de choisir celle qui vous correspond le mieux. Cela-dit, il ne faut pas perdre de vue les objectifs de ce document :

  1. Le business plan sera votre feuille de route pour les trois années suivant la création de votre entreprise. 
  2. Il servira de base de travail à d'éventuels investisseurs mais aussi sera demandé par les banques. 
  3. Il posera les différentes étapes de la création et du développement de votre entreprise. 
  4. Il établira les trois premiers bilans et comptes de résultat de votre entreprise mais aussi son plan de financement. 

Le business plan doit être considéré comme la première vitrine de votre entreprise car c'est un document qui sera lu par plusieurs intervenants au projet dont le banquier. Il est donc important d'en soigner à la fois le fonds et la forme. 

 

A lire : Business modèle nouvelle génération

Ce livre propose une vision "disruptive" du business modèle. Il apporte non seulement des outils efficaces, simples et éprouvés pour mettre en oeuvre des modèles économiques performantsmais également un guide pratique pour ceux qui souhaitent améliorer leur modèle économique. 

"Certes une nouvelle approche stratégique un peu tapageuse et très bien menée sur le plan médiatique, mais le fond reste très pertinent dans la richesse des analyses (diagnostic, canevas, réflexions stratégiques (même Blue Ocean est abordé), des illustrations, des exemples. Le format est très agréable à manipuler ce qui en est fait un ouvrage "fétiche"" HD34.

"En tant qu'entrepreneur, je considère cet ouvrage comme obligatoire pour tout entrepreneur qui se respecte.
Il vous apprendra à mettre en place un nouveau business model, challenger le model existant, avoir une vision globale de votre entreprise.
" Guillaume G.

 

5 La forme de mon entreprise

Ouf ! Vous avez surmonté les laborieux travail préliminaire à la création de votre entreprise. Vous devez maintenant choisir la forme juridique qu'elle prendra. En matière d'entrepreneuriat, il faut bien comprendre la différente entre personne morale et personne physique.

En effet, certaines formes d'entreprise limitent le champs de vos responsabilités en cas de faillite et vous permettent d'optimiser votre fiscalité mais sont contraignantes d'un point de vue administratif. Ce sont les personnes morales imposées à l'impôt sur le revenu (Sociétés à Responsabilité limitée). Certaines formes d'entreprises confondent le patrimoine de l'entrepreneur et celui de l'entreprise (Auto-entrepreneur, commerçants). 

Nous avons préparé une rubrique spécialement dédiées à la forme de l'entreprise, cliquez sur ce lien pour voir la page sur les formes juridiques

Aujourd'hui, beaucoup d'entrepreneurs choisissent une forme juridique allégée (auto-entrepreneur, EURL), pensant qu'elle leur rendra la vie plus simple. Ces formes les obligent le plus souvent à adhérer au régime spécial des entrepreneurs le tristement célèbre RSI. Ce régime de sécurité social indépendant du régime général fonctionne mal (mauvais calcul des cotisations, montants prélevés abusifs) et couvre peu ou pas les entrepreneurs en cas de longue maladie. Il faut donc bien réfléchir avant de s'engager dans la voie du RSI car ses disfonctionnements ont conduit plusieurs entreprises à fermer leurs portes. 

6 Créer mon entreprise

Une fois toutes ces étapes réalisées, vous pouvez créer votre entreprise :

  • Si vous choisissez le régime des auto-entrepreneurs, vous devrez déclarer la création de votre activité  sur le site http://www.lautoentrepreneur.fr
  • Pour tout autre forme juridique, il vous faut contacter le Centre des Formalités des Entreprises (CFE) de votre Chambre de Commerce et d'Industrie qui vous indiquera la marche à suivre pour créer votre structure (types de formulaires à remplir, statuts, pièces  justificatives....).

Dans tous les cas, vous devrez ouvrir au préalable un compte bancaire de l'entreprise. Il faudra mettre en concurrence plusieurs banques car celles-ci proposent le plus souvent des conventions de compte avec des frais fixes mensuels mais aussi des frais variables pour certaines (voir notre article sur les commissions de mouvement). 

Dernières informations

© Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés. 

 

 

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements