Entreprendre

Entreprendre

Business is business !

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Nicolas DehorterLorsque l’on voit les derniers chiffres et les rapprochements de plus en plus fréquents des plateformes de prêt entre particuliers1 avec le circuit traditionnel financier, je me pose la question des conséquences et de la portée pour ce nouveau marché naissant.

Le crowdfunding n’est pas juste de la fintech2

Le rôle qui leur est accordé est de plus en plus important, voir déterminant dans de nombreux cas et bientôt même encombrante (remettant en cause même le système peer to peer.  Quand on sait notamment que le groupe d’assurance Groupama va abonder aux demandes de prêt sur Unilend, ou que sur la plateforme américaine Lending club, ce sont là les fonds d’investissement, qui s’accaparent une grande partie du flux des projets, n’y voyant qu’un circuit supplémentaire de financement  (à des taux très intéressants).

Assistons-nous à une cannibalisation par le secteur bancaire, à une étape nécessaire afin de donner un vrai impact, un nouveau souffle à l’économie, ou une simple récupération, dénaturation, pour en faire un nouvel outil marketing avec pour objectif (non dissimulé) d’attirer l’épargne des français. La transition numérique amène le jeu sur un nouveau terrain, la donne à changer, aux acteurs du système financier classique de le comprendre et de s’adapter au crowdfunding et  non pas l’inverse. L’innovation doit continuer pour le plus grand nombre et ne pas perdre l’ADN du Peer to Peer et du crowdfunding. 

«  Disruptive innovation », qu’est-ce que c’est ?               

Tout d’abord, rappelons-nous du sens littéral du terme disruptif (en anglais Disruption), qui signifie rupture, ou la définition du Larousse, qui le présente comme  « quelque chose »  perturbant un écosystème, mais je vais plutôt m’appuyer sur le travail de Clayton Christensen (professeur à Harvard), qui a théorisé cette idée de   « disruptive innovation»  et le  qualifie comme une transformation irréversible du capitalisme, c’est à dire en terme économique :  vouloir mettre un produit un service à la disponibilité du plus grand nombre,  c’est vraiment cette dynamique de mise à disposition qui permet à ce service d’être disrupteur3.

Fintech, Crowdfunding, même combat ?                                                                                             

La question ne serait-elle pas plutôt pour nos amis de la finance dit  « classique » de savoir qui est ce nouvel entrant : «  qui est mon Uber  ou mon Airbnb ? » Pour permettre de se poser les bonnes questions afin de se remettre en cause et proposer des innovations profitables pour mes utilisateurs.    

Le crowdfunding se doit-il d’être disruptif pour favoriser le changement.  

N’oublions pas que la disruption n’est pas nécessairement positive, elle peut même être très violente, on peut le voir avec la start-up américaine Uber . Ne pas détruire pour le plaisir de détruire ou de ramener cela a une simple compétition.

Le développement du crowdfunding n’est pas une révolution mais une volonté de retour à un système sain, concret et viable de financement de projets humains (ceux qui financent, sont ceux qui veulent le plus voir ce projet se concrétiser) et de libération de la créativité. Gardons en tête le slogan de Kickstarter. : « suivre et financer les bonnes idées »

Ne pas perdre cet état d’esprit pour avancer

Alors, oui le crowdfunding se doit d’être disruptif, si nous souhaitons favoriser un nouveau paradigme. Si la disruption  comme le dit encore une fois Clayton Christensen,  permet  l’ouverture de ce service au plus grand nombre, de réinventer nos expériences et au-delà de remettre en question la finance spéculative , n’ayons pas peur.  

Nicolas Dehorter

1 Prêt participatif ou peer-to-peer lending 2 Technologies de l'information appliquées à la finance. Peut désigner des entreprises. 

______________________________________________________________________

Pour en savoir plus : 

© Edubanque.com - Tous droits de reproduction réservés.

 

Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter

Recevez l'actualité sur tous les financements